Insulino-résistance

9 mai 2020

Par Dr Jean-Philippe Richter

Comments

Insulino résistance,diabète,insuline,glycémie,sucre,obésité,syndrome métabolique
  • Certaines plantes comme la cannelle, du fenugrec sont capables de restaurer des récepteurs perturbés.
  • Le magnésium améliore la sensibilité à l’insuline chez les personnes non diabétiques insulino-résistant.
  • La vitamine D, le zinc, le chrome, le sélénium améliorent cette insulino-résistance..

Le taux de sucre dans le sang est régulé par une hormone : l’insuline.

Le rôle de l’insuline est , entre autres, de normaliser la glycémie en faisant rentrer le sucre dans 3 organes principaux : le muscle, le foie, l’adipocyte. Elle fait également pénétrer les acides gras dans les adipocytes

Pour agir l’insuline se fixe sur des récepteurs spécifiques de ces organes. Lorsque ces récepteurs dysfonctionnent, l’insuline augmentent dans le sang. On parle d’hyper insulinémie. Dans ces conditions le stockage des acides gras est augmenté déclenchant le début du syndrome métabolique avec augmentation de la graisse viscérale, obésité, maladies cardiovasculaires.

Il s’y associe à stress oxydatif important, un terrain inflammatoire, une perturbation de l’écosystème intestinal. Il semble que les apports énergétiques élevés, des régimes riches en graisses, et la sédentarité sont les causes principales de cette insulino-résistance, les perturbateurs endocriniens jouent un rôle essentiel. Ils agissent déjà pendant la grossesse puis au cours de l’allaitement provoquent chez le bébé des modifications épigénétiques mais leur exposition chez l’adulte déclenchent également des perturbations hépatiques pancréatiques de la tension artérielle et des perturbations endocrines qui vont modifier le terrain génétique.

Ces modifications entraînent des dysfonctionnements cellulaires, des déséquilibres glucido-lipidiques qui vont finir par provoquerl’obésité, le syndrome métabolique, un diabète de type 2 avec à terme l’athérosclérose.

Le microbiote est constamment perturbé dans ces situations. Une mauvaise qualité de sommeil, un stress chronique aggravent également la situation.

Les causes

Biologique

  • Déficit micro nutritionnel (magnésium, vitamine D, zinc)
  • Cytokines inflammatoires
  • Stress oxydant, stress nitro-satif
  • Déficit en polyphénols
  • Glycation

Physiologique

  • Toxicologie environnementale
  • Perturbation du microbiote

Mode de vie

  • Dette en sommeil
  • Sédentarité
  • Stress
  • malbouffe

Articles similaires

N-acétylcystéine

N-acétylcystéine

Définition Le NAC est un acide aminé non essentiel, qui stimule la production de glutathion, un antioxydant. C'est le précurseur de la cystéine. Cancer La NAC à dose supérieure à 800mg pourrait prévenir la survenue de cancer du colon chez des personnes sujettes à...

Romarin

Romarin

Le romarin est une plante adaptogène médicinale contenant de l’acide rosmarinique et d’autres composés phénoliques Immunité Il agit comme anti-microbien par l’action de ses molécules nommées « Diterpènes » stimulants ainsi les macrophages de l’organisme pour la...

Glutamine

Glutamine

Définition La glutamine est l'acide aminé le plus abondant dans notre corps. Il joue un rôle fondamentale dans l'immnité en servant de comburant aux diverses cellules immunitaires (intestinales, globules blancs...). Il est important que l'organisme en ait toujours en...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This